Mountain View
biomedical and healthCAre Data Discovery Index Ecosystem
help Advanced Search
Title: Agroforets a base de cacaoyers au Sud du Cameroun. croissance, developpement des arbres et influence sur les jeunes cacaoyers      
dateReleased:
01-09-2013
downloadURL: http://hdl.handle.net/1902.1/18490
ID:
hdl:1902.1/18490
description:
Theobroma cocoa L. est l’une des principales cultures de rente pratiquées dans la zone forestière humide du Cameroun. Il contribue pour plus de 50% par an au budget des ménages. La baisse du prix du cacao sur le marché mondial dans les années 90 a amené les planteurs à diversifier les cultures dans leurs cacaoyères en y intégrant des arbres améliorés. Cependant, l’absence d’un modèle-type d’intégration qui soit le plus bénéfique aux arbres et aux cacaoyers et qui soit le plus économiquement rentable reste le problème majeur auquel font face les cacaoculteurs. Cette étude vise à déterminer un modèle idéale d’agroforêt à base de cacaoyers qui offre un développement optimal aux espèces en association et procure aux paysans de meilleurs revenus. Un modèle en trois stra tes auxquelles appartiennent les arbres à l’âge adulte est comparé aux plantations pures de cacaoyers (témoin): la strate inférieure (marcottes de Dacryodes edulis et greffes d’Irvingia gabonensis), la strate moyenne (semis, boutures de D. edulis et greffes de Ricinodendron heudoletii) et la strate supérieure (semis et boutures de R. heudoletii). L’essai est conduit suivant un dispositif en blocs avec 4 répétitions dans chacune desquelles les traitements sont alloués de manière aléatoire. Chaque parcelle enrichie d’une superficie de 1728 m2 comporte 12 arbres plantés à 12m x 12m, en association avec 192 plants de cacaoyers disposés à 3m x 3m. La hauteur des plants, le diamètre au collet, le développement de la couronne et les coûts d’exploitation sont évalués et comparés annuellement. Les résultats à la troisième année de plantation n’ont révélé aucune différence significative du point de vue développement ni des arbres, ni des cacaoyers dans les 3 strates comparées aux parcelles témoins. Les arbres des strates inférieures, moyennes et supérieures mesurent respectivement 1,14±0,13m; 1,43±0,20m et 1,65±0,23m de haut et les jeunes cacaoyers 0,98±0,05m; 1,09±0.05m et 1,1±0,04m. Les coûts d’installation sont en cours d’évaluation mais déjà il est important de noter que les différentes strates n’ont pas d’influence sur la croissance du cacaoyer trois ans après plantation.
description:
Sado Thaddee, 2012, "Agroforets a base de cacaoyers au Sud du Cameroun. croissance, developpement des arbres et influence sur les jeunes cacaoyers", http://hdl.handle.net/1902.1/18490, Harvard Dataverse, V4
name:
Sado Thaddee
homePage: http://www.harvard.edu/
name:
Harvard University
ID:
SCR:011273
abbreviation:
DataVerse
homePage: http://thedata.org/
name:
Dataverse Network Project
ID:
SCR:001997